600XT forever

Le forum des 600 XT, TT et Ténéré
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Islande pour les nuls - Août 2017

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
LilYoda
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 8572
Localisation : Là haut dans la montagne, les deux mains les deux pied dans la ...
Date d'inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Lun 15 Jan 2018 - 21:19

Merci m'sieur Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://hermes.honshappo.free.fr/
TTRV
best of the best
avatar

Nombre de messages : 940
Age : 48
Localisation : 26
Date d'inscription : 17/11/2005

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Mar 16 Jan 2018 - 10:52

Super voyage et tellement bien écrit que j'y étais. Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Veinard
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 54429
Age : 17
Localisation : Tout en bas
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Mar 16 Jan 2018 - 12:46

Toujours autant subjugué par ce récit, tu as du talent Eric, pour conter ton aventure, car c'en est une, une vraie, je ne me lasse pas de lire.
Le hangar d'avions me dit quelque chose scratch , une scène de Transformers II n'aurait elle pas été tournée en ces lieux ???

Bravo pour la réparation, c'est dommage que ce soit ta meuf qui l'ait trouvée ^^

J'aurais pas cru que ça tienne.
Ce qu'il y a de bien à faire aussi dans ce genre de blème, c'est une une autre durite par dessus, découpée en long pour pouvoir l'ouvrir, et la plaquer contre la durite endommagée, puis la ficeler, collier ou riselans.

___________________
Fais pipi en te brossant les dents, tu vas voir, c'est drôle !
Tu veux des pièces pour ton 2kf, viens faire un tour ici : : clic
Les débuts de TiTi : tome 1, tome 2, tome 3
Revenir en haut Aller en bas
LilYoda
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 8572
Localisation : Là haut dans la montagne, les deux mains les deux pied dans la ...
Date d'inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Mar 16 Jan 2018 - 13:26

Veinard a écrit:
Toujours autant subjugué par ce récit, tu as du talent Eric, pour conter ton aventure, car c'en est une, une vraie, je ne me lasse pas de lire.
Merci Smile J'aime bien écrire. Ecrire des versions "livre" ne me plait pas assez, car il manque le dynamisme des courtes vidéos. Par contre j'avoue que le mélange écriture+photo+vidéo me plait pour l'instant assez.

Veinard a écrit:
Le hangar d'avions me dit quelque chose  scratch , une scène de Transformers II n'aurait elle pas été tournée en ces lieux ???
Alors là, franchement, ça ne me dit rien.  Déjà je ne suis pas sûr d'avoir vu Transformers II. C'est celui ou Megan Fox se fait remplacer par la blondasse robot?

En cherchant sur le net l'image grand angle de l'intérieur du hangar, et celle du Beechcraft, je n'ai trouvé aucune mention de film, donc ça m'étonnerait.

Veinard a écrit:
Bravo pour la réparation, c'est dommage que ce soit ta meuf qui l'ait trouvée ^^
Ben ouais.  Je cherchais un truc vachement plus compliqué, comme un joint moteur qui aurait claqué lors du passage de gué un peu brutal la veille de l'apparition du problème.

Veinard a écrit:
J'aurais pas cru que ça tienne.
C'était l'inconnue.  Mais bon, on perdait presque un bidon de liquide de refroidissement par jour, donc on n'avait pas grand chose a perdre.

En fait, notre objectif principal était de pouvoir rejoindre le ferry retour.  Vu les prix pratiqués sur l'île, je ne me sentais pas du tout de prendre le risque de demander à un mécano de toucher. Alors qu'une fois de retour au Danemark, on aurait trouvé des mécanos bricoleurs plus facilement.

Puis finalement, ça a tenu.  Là, ça recommence doucement à fuir depuis 1 semaine.  On va donc se résigner à faire changer cette durite par mon pote mécano. Probablement avant qu'on parte à la montagne fin février.

Veinard a écrit:
Ce qu'il y a de bien à faire aussi dans ce genre de blème, c'est une une autre durite par dessus, découpée en long pour pouvoir l'ouvrir, et la plaquer contre la durite endommagée, puis la ficeler, collier ou riselans.
J'y ai pensé, mais j'en n'avais pas.  Par contre j'avais envisagé de récupérer une chambre à air sur un des VTT des minots, la découper et m'en servir de "pansement" caoutchouc si la rustine seule ne tenait pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://hermes.honshappo.free.fr/
thierysp
routard


Nombre de messages : 52
Age : 54
Localisation : lyon saint priest
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Mar 16 Jan 2018 - 14:00

Sur une durite bien fusée j'avais fait ça.
https://www.dailymotion.com/video/x7vo5r
Wink
Revenir en haut Aller en bas
LilYoda
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 8572
Localisation : Là haut dans la montagne, les deux mains les deux pied dans la ...
Date d'inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Mar 16 Jan 2018 - 19:03

thierysp a écrit:
Sur une durite bien fusée j'avais fait ça.
https://www.dailymotion.com/video/x7vo5r
Wink
Alors ça c'est pas con du tout!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://hermes.honshappo.free.fr/
Veinard
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 54429
Age : 17
Localisation : Tout en bas
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Mar 16 Jan 2018 - 21:20

J'ai pô compris scratch

___________________
Fais pipi en te brossant les dents, tu vas voir, c'est drôle !
Tu veux des pièces pour ton 2kf, viens faire un tour ici : : clic
Les débuts de TiTi : tome 1, tome 2, tome 3
Revenir en haut Aller en bas
LilYoda
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 8572
Localisation : Là haut dans la montagne, les deux mains les deux pied dans la ...
Date d'inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Mar 16 Jan 2018 - 21:47

Si j'ai bien compris, pour réparer une durite fendue, il met une chambre à air à l'intérieur de la durite fendue. La chambre à air fait l'étanchéité, et la durite qui est à l'extérieur assure la rigidité.
Revenir en haut Aller en bas
http://hermes.honshappo.free.fr/
XTRA
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 9699
Age : 52
Localisation : Breizhland(56)
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Mar 16 Jan 2018 - 22:13

C'est vraiment sympa à lire. Belle histoire et superbe voyage.
Revenir en haut Aller en bas
thierysp
routard


Nombre de messages : 52
Age : 54
Localisation : lyon saint priest
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Mar 16 Jan 2018 - 22:35

Merci LilYoda, c'est exactement ça. Le but du jeu c'est rendre la durite étanche de l'intérieur.
Tu peux ainsi mettre du scotch pour renforcer la durite sans risque de fuite.
Fin du HS.
Et encore félicitation pour ce récit fort divertissant et intéressant. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Guz'
Ligue anti-Honda
avatar

Nombre de messages : 16972
Age : 52
Localisation : à proximité d'une Moto (2KF)
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Mar 16 Jan 2018 - 23:10

LilYoda a écrit:
thierysp a écrit:
Sur une durite bien fusée j'avais fait ça.
https://www.dailymotion.com/video/x7vo5r
Wink
Alors ça c'est pas con du tout!!!


+ 1000
Revenir en haut Aller en bas
Veinard
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 54429
Age : 17
Localisation : Tout en bas
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Mer 17 Jan 2018 - 1:04

LilYoda a écrit:
Si j'ai bien compris, pour réparer une durite fendue, il met une chambre à air à l'intérieur de la durite fendue.  La chambre à air fait l'étanchéité, et la durite qui est à l'extérieur assure la rigidité.

Compris

___________________
Fais pipi en te brossant les dents, tu vas voir, c'est drôle !
Tu veux des pièces pour ton 2kf, viens faire un tour ici : : clic
Les débuts de TiTi : tome 1, tome 2, tome 3
Revenir en haut Aller en bas
BeRneR
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 7125
Age : 56
Localisation : perpignan
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Mer 17 Jan 2018 - 13:53

LilYoda a écrit:
thierysp a écrit:
Sur une durite bien fusée j'avais fait ça.
https://www.dailymotion.com/video/x7vo5r
Wink
Alors ça c'est pas con du tout!!!

oui c est malin  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tayamaha.com
LilYoda
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 8572
Localisation : Là haut dans la montagne, les deux mains les deux pied dans la ...
Date d'inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Mar 30 Jan 2018 - 9:17

J23 (21 Août) – The floor is lava! (version blog ici)

Sur le trajet du retour vers le ferry, on a deux “spots” qu’on avais prévu d’aller voir:

  • la région du Krafla et du lac Mývatn
  • la caldeira d’Askja

Mývatn est accessible par la route 1, goudron quasiment tout le long, donc go.  Ça nous permettra de tester la réparation de fortune faite hier soir sur la durite de liquide de refroidissement.



La région est une gigantesque caldeira de 10 kilomètres de diamètres. Si elle se voit très peu par satellite, elle a façonné la région avec des paysages très variés, et du coup, pas mal de spots à visiter.

Une fois arrivés à Mývatn, on va faire le plein de bouffe et bière à la station service, puis planter les tentes dans le camping du coin. Vers 11h, on est prêt pour visiter le coin.

On commence par la grotte de Grjótagjá. La flotte d’un bleu profond donne envie de s’y baigner.  Mais c’est déconseillé, car beaucoup de touristes ont été contaminés par des bactéries vivant dans cette eau.


La grotte a servi de tournage à un épisode de “Game of Thrones”

C’était un spot de baignade très prisé des islandais, mais la température de la flotte y était montée à 50° lors de la dernière éruption du Krafla, qui duré de 1975 à 1984!

De nos jours, la flotte est redescendue à 43°.  Les gamins vont donc se prendre pour des spéléologues en se faufilant entre les blocs de caillasse vieux de 2500 ans


Graines d’Indiana Jones?

En sortant de Grjótagjá, il y a un bout de piste de quelques kilomètres.  Ce qui nous donne le prétexte pour se garer comme des sauvages sur le bord de la piste, et filer se trouver un coin à l’abri des regards pour casser la coûte de midi

Vient ensuite le clou du spectacle, le Hverfjall.  Même sur google maps, il est difficile de rater la forme caractéristique du cratère:


Ou alors peut-être un doughnut géant?

On se gare au bout de la piste, et j’entame la grimpette de 400m de dénivelé, en solo.  De là haut, on a une vue bien dégagée.

Vers l’ouest, 400m plus bas, on aperçoit la piste. Au loin, la montagne du Vindbelgjarfjall, située à une dizaine de km


Vue vers l’ouest

A l’est, on surplombe le cratère du volcan. Le cratère fait environ un kilomètre de diamètre. On peut en faire le tour à pied, il faut compter une heure de marche.


Le cratère du Hverfjall

Au nord, le paysage mélange roche, et quelques patchs de verdure, nourris par la chaleur et les rejets du volcan.


Au loin, le Hlidharfjall, et ses 604m de hauteur

En attendant que la famille arrive au sommet, je m’amuse chercher nos tentes avec le téléobjectif. Elles sont plantées dans le camping à quelques kilomètres de là.

Les gamins arrivent, et se mettent à chercher également


outé, campingouté?

Maintenant qu’ils sont arrivés, je demande:
Citation :
– les gnomes, vous ne sautez pas partout en essayant de ne pas toucher le sol?
– pourquoi on ferait ça, papa?
– ben parce qu’ici, le sol c’est VRAIMENT de la lave

S’ensuit une figure ébahie des gamins qui ont du mal à croire:

  • qu’un adulte puisse connaître les mèmes internet et les challenges instagram
  • que “The floor is Lava“, on y a déjà joué gamins, et que ça existe probablement depuis que les gamins de Néandertal ont vu une éruption volcanique.

Si seulement ils pouvaient faire des photos débiles, où ils ont l’air d’être en apesanteur, sur un vrai volcan.  Ça tombe bien, j’ai un mode rafale sur le reflex


The

floor

is

Lava!
Sur ce, je me casse en lâchant un “YOLO” de bonne facture, histoire d’enfoncer le clou.


J’ai du swag, ou bien?

Arrivé en bas du volcan, je rencontre par hasard un de mes amours de jeunesse.  Et je retombe instantanément amoureux.


Volkswagen Transporter 3 Syncro (4×4)

Après avoir laissé des traces de bave un peu partout sur les vitres du T3, ma famille me ramène de force dans la réalité, et on se dirige vers la forêt de Dimmuborgir.

Dimmuborgir veut dire “les châteaux sombres”.  Cette zone a été formée par un lac de lave de 10 mètres d’épaisseur, qui s’est répandu sur une zone humide, il y a plus de 2000 ans. L’eau du terrain est entrée en ébullition, et a créé des piliers creux dans la lave.

Ensuite, l’érosion a fait son œuvre. Les piliers sont restés, alors que de grandes parties de la croûte supérieure de la lave se sont effondrées.

Ce qui donne par exemple ce phénomène appelé Kikrjan (“l’église”)


Kirkjan, “l’église”, une structure de tube de lave effondré

L’effondrement et l’érosion ont laissé des structures de lave ayant l’aspect d’anciennes citadelles, d’où le nom de “châteaux sombres”


Les châteaux sombres


Des piliers de lave

Dans certaines zones, l’effondrement a créé des grottes entre les différentes croûtes de lave séchées.

Un jeu de piste propose de trouver la cave des trolls.  Une cave que les rangers ont aménagé en y laissant des restes de campements (lampes tempêtes, tubes de dentifrice, pyjamas abandonnés, skis, etc.)


L’entrée de la grotte des Trolls

Le plafond de la grotte est fait par la croûte supérieure du lac de lave. Un bloc! Lézardé de fissures de partout!


Là encore, les gamins jouent à Indiana Jones au fond de la grotte

J’avoue qu’un plafond de lave menaçant de me tomber sur le coin de la margoulette, ça me rappelle les peurs inhérentes à tout gaulois, où qu’il soit:



Le paysage est chaotique, avec des arbres!  La foret ayant été complètement rasée par les premiers colons, il y a un millénaire, c’est quelque chose qu’on voit très peu en Islande.

On voit même une plante étrange, faisant penser à du coton. Mais on n’a pas pu l’identifier.


De la verdure, enfin!

Il est temps de rentrer. On tente d’aller bouffer à la pizzeria collée au camping. Surtout qu’on a droit à un bon de réduction de 10%.


Mais chaque pizza coûte 40 euros, donc même avec un bon de réduction…

Plutôt que d’acheter une pizza au prix du caviar, on décide d’aller profiter des bains chauds.  On est sur une énorme caldeira, après tout.  Il y a donc des piscines de flotte chauffées au magma!

Ensuite, on bouffera la tambouille habituelle, cuisinée au camping.

C’est alors qu’arrivent deux gars, qui viennent se garer à côté de ma table de camping.

Déjà, là, je suis pas jouasse. Mais en plus, comme ils ont froid, ils restent dans leur voiture, avec le chauffage à fond, et le moteur qui tourne!



Je décide donc de me lever et aller calmement expliquer que j’aime pas manger à 1 mètre d’un échappement de voiture. Ils coupent leur moteur, mais visiblement, il fait trop froid pour eux, et ils se barrent 20 minutes plus tard.

En plein milieu de la nuit, qu’est-ce que j’entends? Les mêmes blaireaux qui reviennent se garer à côté de ma tente, et qui laissent encore leur moteur tourner!

Je décide de lutter contre l’envie dévorante qui m’habite, et qui consisterait plus ou moins à sortir les étriper délicatement avec une des sardines de ma tente…


Mais au bout de quelques minutes, c’est plus fort que moi…

Je pense que là, j’ai été un poil moins calme en sortant leur expliquer que je n’aimais pas plus dormir à côté d’un échappement qu’y manger…

En plus, pas même une aurore boréale pour rendre ma sortie nocturne moins déplaisante!




J23 – Trace

Iceland for Dummies 2017 – la carte est là
Revenir en haut Aller en bas
http://hermes.honshappo.free.fr/
BeRneR
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 7125
Age : 56
Localisation : perpignan
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Mar 30 Jan 2018 - 13:02

impressionnant
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tayamaha.com
LilYoda
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 8572
Localisation : Là haut dans la montagne, les deux mains les deux pied dans la ...
Date d'inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Ven 2 Fév 2018 - 13:13

J24 - 22 Août - Eau & Gaz, à tous les étages! (version blog ici)

Au petit matin, Dieu m’est apparu et il m’a donné la solution les deux blaireaux se sont barrés. On a lu quelque part que certains se tapent l’incruste comme ça dans les campings.  En arrivant assez tard, sans planter de tente, et partant tôt, ils dorment dans une zone à l’abri sans payer.

On remballe tout, et on va visiter le fameux lac Mývatn. On a même droit aux fameuses mouches (Mývatn veut dire “le lac des mouches”)



Le lac, troisième étendue d’eau naturelle du pays, reste gelé six mois de l’année. Le nom du lac vient des nuées d’insectes dont se nourrissent les canards qui peuplent les bords du lac en été.

Eau translucide, végétation luxuriante, une belle forêt avec des fougères, des arbres… On se croirait dans une zone tempérée.



Un peu plus loin, on va visiter la zone de Hverarönd.  Là aussi, le volcanisme se manifeste, mais pas de la même manière.

Ici, c’est moche, c’est bruyant, ça fait des bulles et ça PUE! C’est…



C’est en bordure de la route 1, ce qui en fait un des sites les plus fréquentés d’Islande.  Ce jour là, néanmoins, il n’y avait pas foule.



Un sentier est délimité par des cordeaux, et des pontons. A peu près partout…



Certains cratères fumants auraient leur place dans un film d’horreur ou de science-fiction.



La vidéo donne une meilleure idée du côté profondément dégueu minéral de l’endroit



Par endroits, il faut sauter par dessus une fissure aux bords glissants.  Au fond ruisselle une eau fumante et puant le souffre à plein nez.


On se demande si, en mettant les pieds au fond, les godasses vont se liquéfier

Certains ont dressé des cairns. En hommage à leurs cellules olfactives décédées?



Certains solfatares ont même formé des cheminées, et débitent moult fumées, dans un vacarme de tous les diables!



Là, point de cordeau de sécurité. On peut aller planter sa tête dans les gaz.


Dans le coin, il faut aimer l’œuf pourri.

Une fois qu’on a bien imbibé nos vêtements du parfum “bøúlę púåntę”, on remonte quelques kilomètres au Nord, en direction du cratère Víti (“l’Enfer”)


Le cratère Víti, depuis la crête Sud

Le cratère ne fait que 300 mètres de diamètre au niveau de la crête.  Mais un sentier amène vers la centrale géothermique, qui récupère l’énergie du Krafla.


Même à cette distance, le bruit des cheminées est assourdissant!

Le lac au fond de Víti a la particularité de changer de couleur selon l’éclairage du soleil.


Le cratère Víti, depuis le Nord

On fait la pause déjeuner dans l’herbe en contrebas du 4×4. Mon crush d’hier s’est garé sur le parking à côté de notre 4×4. Je vais donc taper la discute avec l’heureux teuton possesseur du T3 4×4 équipé pour le raid.

Puis je commence à surfer sur leboncoin… Par pure curiosité scientifique, bien sûr



En repartant, je ne peux m’empêcher de photographier la technologie islandaise.  Dans un pays où le sol est congelé des mois durant, pourquoi s’ennuyer à enterrer des conduites d’eau chaude?


Route ou pas route, l’Islandais ne creuse pas!

On continue vers l’Est, toujours. Avec un crochet vers la cascade de Dettifoss. Il s’agit tout simplement de la cascade la plus puissante d’Europe!

Elle a servi de lieu de tournage de la scène d’intro du film Prometheus, en 2012.


Elle est également connue pour l’arc-en-ciel permanent

On peut aller se balader au bord du gouffre. Avec autant de débit en eau (200m3 par seconde), on revient un peu humides… On est allé au pied de l’arc-en-ciel, mais point de leprechaun ou de cache d’or



Au bout du sentier, un promontoire surplombe le gouffre.  Et comme dans tous les endroits surplombant le vide, il y a toujours deux idiots pour rejouer “Titanic”.


I am the king of the world!

On est déjà plus éloigné de la zone volcanique, comme en témoigne la végétation.


Cailloux, terre et lichens. On a de nouveau quitté la Comté pour le Mordor

Il n’y a plus de vrais villages dans le coin.  Tout au plus quelques maisons regroupées ici et là. Selon le Routard, il y a un camping dans le hameau de Grímsstaðir, vers l’Est.

En arrivant, on ne voit aucun signe du camping. On se gare à côté d’une maison. la porte s’ouvre, et en sort:


Le Fonz’

Grímsstaðir, localité islandaise de NEUF habitants. Et sur les 9, un d’entre eux est le portrait craché de Fonzie

Maintenant on le sait, Henri Winkler a un sosie, quelque part dans le Nord-Est Islandais. Le gars nous indique la direction du camping. Il sait bien où c’est, vu que c’est lui le gérant.

Bon, il a beau ressembler au modèle de la cool attitude, ça ne l’empêche pas de nous encaisser 40 balles pour un camping dans lequel il n’y a pas de douches. De plus, il nous fait payer pour 2 adultes et deux enfants. Le lendemain on tombe sur une plaque affichant les tarifs, qui indique que normalement c’est gratos pour les mômes. Pas cool, Fønzíe


Sunset on Grímsstaðir

On profite de la dernière soirée.  Il fait beau ce soir. Une belle soirée où on peut espérer des aurores boréales. J’ouvre mon appli de prévision, et elle me répond:




J24 – Trace

Iceland for Dummies 2017 – la carte est là
Revenir en haut Aller en bas
http://hermes.honshappo.free.fr/
BeRneR
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 7125
Age : 56
Localisation : perpignan
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Ven 2 Fév 2018 - 13:50

superbe ..........ça donne vraiment envie  sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tayamaha.com
LilYoda
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 8572
Localisation : Là haut dans la montagne, les deux mains les deux pied dans la ...
Date d'inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Ven 2 Fév 2018 - 20:05

J25 - 23 Août - Une dernière pour la route… (version blog ici)

C’est officiel, c’est le dernier jour. On embarque demain matin, il faut être à 8h du matin sur le port de Seyðisfjörður, où nous avions débarqué il y a 15 jours de ça.

En théorie, il nous resterait comme objectif d’aller à la caldeira d’Askja.  Mais la piste a une réputation de piste difficile, avec deux gués profonds, annoncés à 1m de profondeur.  Tenter ça avec une réparation de fortune sur le circuit de refroidissement, la veille du départ de bateau, ça ne va pas le faire.

On regarde le prix des sorties organisées sur Askja, et pour se le payer, je pense qu’il faudrait laisser au moins un des enfants en paiement.

On cherche donc à meubler la journée. Et pourquoi pas avec…

Une dernière piste
On décide de prendre le début de la piste F901 vers Askja, pour aller à Möðrudalur, une ferme isolée, sorte de mini-hameau pour aventuriers. Le routard nous dit qu’il y a une gargotte où on pourra prendre le petit-déjeuner, et ce n’est qu’à 8 kilomètres de piste de la route 1


Allez, GO!

Arrivés sur place on découvre le concept de la station service enterrée.
 

Il doit faire bon, ici, l’hiver, tiens!

On s’incruste dans la gargotte, et on se fait un brunch islandais. On décide de tenter la soupe de lichen. C’est très surprenant. Une espèce de soupe avec du lait, sucrée. le lichen fait penser à de fines feuilles de salade qui flotteraient dedans. J’ai pas accroché, mais l’aîné des gamins a adoré.

Une soupe de mouton à 23€, une soupe de lichen à 19€, 2 cafés un coca et un fanta, on a du lâcher dans les 80€.


Heureusement que c’est qu’un brunch.

En repartant, je regarde la piste, en me disant que dans 8 kilomètres, c’est fini, je suis de retour sur la route 1, jusqu’au bout. Quand soudain…



Je me souviens d’avoir lu que la piste 901, prise pour arriver à Möðrudalur, c’est l’ancienne route numéro 1.


Donc si ça se connecte à la route numéro 1 à 8 km au nord, à l’autre extrémité, ça doit s’y raccorder aussi, non?
Je vérifie la carte, et bingo, il reste 30 kilomètres de piste F901 pour rejoindre la route numéro 1, à l’Est.

J’hésite pas une seconde. 30km, c’est mieux que 8! Et si on roule assez vite, en plus, on devrait moins sentir la tôle ondulée de la piste!
Je lâche donc les quelques poneys survivants de notre 4×4, et on dévale les 30 kilomètres restants de la F901 au maximum que supporte notre machine, soit dans les 80km/h!
Une fois mes zygomatiques reposés après cet épisode prompt à satisfaire mon besoin d’off-road, Je demande aux autres s’ils ont envie de rentrer direct. Ma femme me répond:



On décide donc de faire l’école buissonnière, et de se faire…

Une dernière cascade
Arrivés sur le parking de Hengifoss, je saisis une nouvelle occasion se présentant à moi de baver sur le véhicule d’autrui.



Hengifoss, c’est une cascade dont la chute est une des plus haute du pays. Selon le routard, elle est réputée pour avoir un volume sonore assourdissant. Mais elle n’est pas en bord de route, oh noooooon.  Pour y accéder, il va falloir…

Une dernière rando
250 mètres de dénivelé à grimper, je laisse l’aîné des gosses grimper à sa vitesse. De toute façon, il va courir, et on le rattrapera plus loin.  Le cours d’eau fait plusieurs cascades sur sa descente jusqu’au fjord. Les falaises sont parsemées de gigantesque orgues de basaltes.


La cascade de Litlanesfoss

Après 2 heures de grimpette, on peut observer Hengifoss, et les différentes strates rouges du plateau rocheux. Les bandes rouges sont de l’argile gorgée de fer.



Une fois en haut, les gamins grimpent sur le moindre rocher, ou tentent la traversée du torrent.






On finit par se résoudre à redescendre, doucement, en profitant de la vue.



Après une pause déjeuner tardive sur les tables en bois au pied du sentier de rando, on reprend la route. On marque un arrêt à Egilstaddir, la ville où nous aurions du faire les courses après le débarquement, il y a 15 jours.


Je tombe sur une rareté: un Volkswagen LT40 4×4.


Il doit dater du début des années 80

Après avoir acheté des souvenirs probablement sculptés en or couvert de titane, il commence à se faire tard.  Il faut bien se décider à rejoindre le port.  Pour y découvrir…

Une dernière arnaque
Dans le village portuaire de Seyðisfjörður,  une fois par semaine, un ferry part vers le Danemark, avec comme obligation d’être présent sur le port à 8h du matin.  Il faut donc, à priori, dormir sur place.

Et à Seyðisfjörður, il y a UN camping.  En arrivant, on te propose gentiment de payer une blinde. Et pour trouver une place dans le camping pris d’assaut par les pseudos-aventuriers de notre acabit, c’est chacun pour sa gueule!


Aventuriers à l’ouverture du camping de Seyðisfjörður (allégorie)

Les sanitaires et douches sont immondes.  On n’a pas la place de planter les 3 tentes, donc les gamins et ma femme devront dormir dans la voiture, elle même coincée entre deux autre véhicules.

Je fais un petit tour du camping pour prendre quelques photos des véhicules les plus spectaculaires.









On tente une dernière fois d’aller bouffer islandais, après 15 jours à chercher un resto qui servirait autre chose que de la pizza. Le résultat est qu’on se fait copieusement enfler, avec:

  • des fish and chips pour les gosses qui contiennent un bout de poisson, et quatre frites de céleri,
  • des plateaux “bouffe islandaise” pour nous, qui sont bons, mais semblent consister en échantillons tellement il y a peu à manger
  • une addition à 100€ pour ce repas pantagruélique


En sortant, on flâne dans les boutiques, ouvertes tard, dans lesquelles les islandais vont espérer vendre des colifichets à prix d’or.  J’ai tiqué sur un magnet en bois qui coûtait aussi cher que le plein de mon 4×4.

Citation :
– Vous souhaitez un renseignement, Monsieur?
– Oui Olaf, je voudrais savoir combien de litres de vaseline sont fournies avec le magnet, sur l’étagère là?
– Je ne comprends pas, Monsieur
– Je sais, Olaf, et c’est bien là le problème…

Nous retournons au camping, pour y passer

Une dernière nuit
On va se coucher, sous un ciel gris, pour la dernière opportunité de voir une aurore boréale. Ce soir, pour mon dernier appel, l’Islande, pays tenant du Mordor comme de la Comté, m’a répondu:




J25 – Trace

Iceland for Dummies 2017 – la carte est là
Revenir en haut Aller en bas
http://hermes.honshappo.free.fr/
LilYoda
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 8572
Localisation : Là haut dans la montagne, les deux mains les deux pied dans la ...
Date d'inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Ven 2 Fév 2018 - 20:08

Et voilà...  Reste un article de bilan à écrire, ça sera fait ce week-end.

Et ensuite 4 articles courts sur les étapes du retour. Si j'oublie celui de Miniatur Wunderland, le vieux aigri va sortir son 2KF bleu pour venir me botter le cul en personne What a Face
Revenir en haut Aller en bas
http://hermes.honshappo.free.fr/
thierysp
routard


Nombre de messages : 52
Age : 54
Localisation : lyon saint priest
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Ven 2 Fév 2018 - 20:17

Désolé pour les aurores boréales que vous n'avez pas vu. Mais je me suis régalé à lire ton récit.
T'as une façon vraiment originale de raconter ton trip.
Moi je me répète, mais j'ai adoré, et presque déçu que ce soit finis. Wink
Revenir en haut Aller en bas
marchdu
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 25638
Age : 47
Localisation : BZH Plouër sur Rance
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Ven 2 Fév 2018 - 22:33

LilYoda a écrit:
 Si j'oublie celui de Miniatur Wunderland, le vieux aigri va sortir son 2KF bleu pour venir me botter le cul en personne What a Face
Revenir en haut Aller en bas
http://www.armor-tressadenn.com/
Guz'
Ligue anti-Honda
avatar

Nombre de messages : 16972
Age : 52
Localisation : à proximité d'une Moto (2KF)
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Sam 3 Fév 2018 - 8:54

LilYoda a écrit:
Si j'oublie celui de Miniatur Wunderland, le vieux aigri va sortir son 2KF bleu pour venir me botter le cul en personne What a Face



Tu ne te souviendra plus de cette phrase quand il arrivera. Evil or Very Mad Laughing

De toute façon, le personnel de la maison de retraite sera là pour te protéger. lol!
Revenir en haut Aller en bas
LilYoda
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 8572
Localisation : Là haut dans la montagne, les deux mains les deux pied dans la ...
Date d'inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Lun 5 Fév 2018 - 11:16

J26, J27 - Le BBB: Bateau, Bières, Bilan! (version blog ici)

Nous voilà donc à bord du Norönna, qui va nous ramener d’une traite jusqu’à Hirtshals, au Danemark.


Une dernière photo de l’Islande

On a donc toute les journée du 24 Août et du 25 Août à passer à bord du bateau.
Nos enfants décident qu’après autant de temps passé loin de la civilisation, ils doivent compenser par une cure de PlayStation. Après tout, pourquoi pas.  Ils quittent donc peu la salle de jeu pendant 48 heures.

Nous, nous quittons peu le pont du Norönna, et surtout le bar. Pour se poser d’intenses questions métaphysiques, sans le support d’Internet pour y répondre, du genre:


Est-ce la mer du Nord? la mer de Norvège? l’Océan Glacial Arctique? l’Océan Atlantique?

L’heure surtout de comparer nos ressentis sur l’Islande.  Entre nous d’abord, mais aussi avec “les vieux” et “les jeunes” qu’on recroise sur le pont du bateau.
Je pense être le plus critique du lot, donc pas forcément objectif, mais je vais essayer de synthétiser.

Les avantages de l’Islande
L’Islande a pour avantage les grandes étendues que l’on peut traverser sans croiser âme qui vive. La traversée par la F26 en est un excellent exemple.  Mais globalement, c’est un pays faisant à peu près la moitié de la surface de la France, mais avec 300000 habitants. Et encore, la plupart de ces habitants sont à Reykjavík!

Les paysages sont intéressants, et on peut sans doute, sur une surface assez réduite, faire à la fois de l’exploration de glacier, et de l’exploration de volcans.

L'Islande a aussi comme avantage d'être accessible avec votre propre véhicule (sous réserve de se peler les milliers de kiomètres jusqu'à Hirtshals au Danemark).  Pour ceux ayant une moto, ou un camion 4x4, etc et qui veulent partir avec leur véhicule, l'Islande est un territoire "sauvage" qui est accessible.

Les Islandais sont quasiment tous bilingues, et parlent très bien anglais. Énormément de panneaux sont écrits à la fois en islandais et en anglais. Ce qui facilite beaucoup la découverte du pays.



Les inconvénients de l’Islande
Number 1: le prix. De tout! Pour avoir discuté avec des amis ayant parcouru l’Islande il y a quelques années, les prix de l’ensemble des prestations ont littéralement explosé.



Lorsqu’on lit des comptes-rendus de personnes ayant traversé l’Islande il y a 4 ou 5 ans, on les voit mentionner des campings à 20€ la nuit, par exemple.  De nos jours, on est plutôt dans les 30 à 40€, soit 50 à 100% d’augmentation, en 5 ans!

En ce qui concerne le prix de la traversée en ferry, j’ai d’ailleurs fait une petite simulation, pour comparer les prix 2017 avec les prix 2018.  Les paramètres sont strictement identiques, avec le même nombre de passagers, la même voiture, le stop aux îles Féroé, les mêmes dates à un jour près, etc… La réservation a été faite à la même période l’an dernier (en Janvier 2017 pour un départ en Août 2017), donc ça aussi est équivalent.  Pourtant, on constate un fort écart avec l’an dernier:

  • en 2017: 2921€
  • en 2018: 3130€

Soit 7% d’augmentation en 1 an!

Globalement, pour réellement profiter de tout ce que l’Islande a à offrir, il faut envisager de flamber des sommes très conséquentes chaque jour. Une ballade à cheval dans le Landmanalaugar, par exemple, permettrait de profiter des meilleurs paysages, et d’aller directement aux meilleurs points de vue. Peut être aussi d’échanger un peu avec les Islandais. Mais cela coûte 150€ par personne pour deux heures de ballade! Soit un budget de 600€ pour un couple avec deux enfant!

Number 2: la bouffe! En lisant certains articles, on peut comprendre que la gastronomie Islandaise ne soit pas forcément très développée. L’article suivant de la BBC explique qu’historiquement, se nourrir en Islande a toujours été un défi, pas un plaisir.



Ce qui explique que la gastronomie islandaise est assez exclusive, et a été remplacée par de la bouffe “à l’américaine” dans une grande majorité des endroits.

Je n’ai rien contre les burgers, la pizza et les hot-dogs. Mais ils semblent aujourd’hui occulter fortement les autres types de repas accessibles aux touristes.
Certes on trouve des plats plus traditionnels, dans certains endroits choisis. mais on retombe là sur le point numéro 1: c’est inabordable financièrement.

Number 3: les Islandais. Ce point là est sujet à discussion. Nous connaissons une famille Islandaise, qui habite dans notre région depuis plusieurs années, donc nous en avons un peu discuté avec eux.

L’Islandais est comme son pays: froid! Leur culture est très différente de la notre. Pour un Islandais, dire “merci” n’est pas juste une formule de politesse. C’est manifester ouvertement une profonde gratitude envers quelqu’un qui lui a rendu un vrai service. En conséquence, un Islandais ne dira pas “merci” juste lorsque vous lui cédez le passage sur une portion étroite en voiture.



Je pense donc que ce trait de caractère, que je moque un peu dans ce compte-rendu, n’est pas forcément aussi rédhibitoire. Il est néanmoins très déstabilisant pour un européen continental non averti.

Number 4: l’abus touristique. Là, la pierre est à jeter des deux côtés. L’Islande est aujourd’hui victime de son succès touristique.

Pensez donc: il y a eu en 2017 plus d’un million de touristes en Islande. La population est de 300 000 Islandais. Cela fait donc 3 touristes pour chaque Islandais.

En tant qu’Islandais, il y a probablement de quoi se comporter de manière très distante et réservée, face à ces hordes de barbares en moto, camions et 4×4 qui envahissent le pays comme une horde de zombies incessante, et qui viennent défoncer les pistes du pays pour se sentir “aventuriers”.



L’industrie du tourisme ne favorise pas la chose non plus, en créant des zones d’abatage à la chaîne de la ressource touristique, pratiquant une extorsion financière à peine masquée. Ou en acceptant que l’écosystème Islandais soit ravagé par une masse touristique qu’il ne sait pas absorber

Ce jusqu’au-boutisme touristique commence a avoir de fâcheuses conséquences sur ce qui faisait la richesse touristique du pays: son côté sauvage. L’écosystème Islandais ne peut tout apparemment pas absorber toute cette masse touristique.

Il y a quelques années, le parcours idéal en Islande se composait en grande partie de bivouacs sauvages. Cette année, plusieurs personnes que nous avons rencontrées ont été réveillées par des rangers, puis dirigées vers des campings alors qu’elles s’étaient installées pour la nuit en bordure d’une piste.

Certains ont également eu un speech dès le débarquement du Norönna disant que le bivouac était interdit sur l’ensemble de l’île.

Alors, ça vaut le coup, ou pas?

Impossible de répondre pour tout le monde.  Je répondrais juste en fonction de notre expérience.  Pour nous la réponse est “bof!”

Faire ça avec les gamins est une expérience extraordinaire, et leurs souvenirs à eux garderont tous les aspects positifs et excitant de cette aventure. Rien que pour ça, pour les éclats de rires, les souvenir que ça laissera dans toutes nos mémoires, nous ne regrettons pas d’être partis.

Cette partie là est inestimable, et elle vaut tous l’argent qui serait nécessaire à son accomplissement. Dans 30 ans, si nous sommes encore vivants, nous aurons oubliés le prix des campings Islandais, mais nous nous souviendrons encore des cris à Europa Park, comme des traversées de gués.

Par contre, en tant qu’adulte, je trouve que l’investissement temps+finances nécessaire à visiter l’Islande n’est pas en adéquation avec l’expérience qu’on en retire.

Si vous voulez des glaciers, il y en a plein les Alpes. Ou pour ceux voulant vraiment partir à l’aventure, il y en a en Patagonie. Et je ne suis pas sûr que le bilan financier soit en faveur de l’Islande

Pour ceux cherchant les paysages nordiques avec fjords, montagnes couvertes de lichen, arbres rachitiques, etc… la Norvège est (à mon humble avis) bien mieux. Les paysages sont beaucoup plus époustouflants en Norvège. La bouffe y est meilleure et plus variée. Les paysages sont plus variées. Même leur architecture vous surprendra plus. Les stavkirke norvégiennes, ou “églises en bois debout”, par exemple, sont époustouflantes.

Pour ceux cherchant du minéral, du volcanique, avec des paysages variés, grandioses, vous mettant une grosse claque dans la face tous les jours, je recommande fortement l’ouest américain. Le secteur Arizona, Utah, Nevada, Idaho et Wyoming. On peut, par exemple, passer en 24 heures d’un enfer de roches et de sable à 50° à Death Valley à des paysages glaciaux de montagne à Mammoth Lakes ou Yosemite. On retrouvera les mêmes paysages volcaniques qu’en Islande dans le parc de Yellowstone.

Tout cela nous a amenés à la conclusion suivante: quel que soit l’endroit où l’on va, l’essentiel, c’est de partir. Le prochain voyage est en préparation…



Il me reste 3 articles à écrire, qui retraceront les étapes majeures du retour depuis Hirtshals.

Revenir en haut Aller en bas
http://hermes.honshappo.free.fr/
BeRneR
XT forever master
avatar

Nombre de messages : 7125
Age : 56
Localisation : perpignan
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Lun 5 Fév 2018 - 12:55

tres fort eric  cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tayamaha.com
600xt
supermotard


Nombre de messages : 241
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   Lun 5 Fév 2018 - 14:41

Un grand Bravo et Merci pour ce CR MAGNIFIQUE Wink

Quand t'es passé au camping de Neuf Brisach,
n'y avait-il pas des boulistes a droite avant de rentrer ?
si oui, on s'est peut etre croisé  Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Islande pour les nuls - Août 2017   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Islande pour les nuls - Août 2017
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
600XT forever :: Divers :: Les sorties-
Sauter vers: